Toronto, Ontario

Sunday, September 24, 2017

Harbourfront Centre | 11:00 am - 6:00 pm

Change Location
Menu

Select your Location:

X

CanLit150

Celebrate more than 150 years of Canada with 150 books.

Stéphane Larue vous recommande

Les enfants du Sabbat par Emmanuelle Walter

Les enfants du Sabbat (1975)

(Du site web : Éditions du Seuil)

Après la tendre et passionnée aventure de Kamouraska (prix des libraires 1971), Anne Hébert nous donne son nouveau roman, les Enfants du sabbat, qui marque l'originalité de son talent et la diversité de sa vision romanesque.

C'est un couvent de pierre, fermé comme un poing. La vie vient mourir ici, contre les grilles du cloître. Québec 1944. Les nouvelles de la guerre filtrent pourtant les jours de parloir. Mais rien ne semble pouvoir atteindre les religieuses retranchées dans leur forteresse. Et voilà que sœur Julie de la Trinité a des visions. Les images de la montagne de B... la hantent. Une cabane dans la forêt, un village au bord de la rivière, des cérémonies étranges, l'alcool et la drogue. Un homme et une femme, pleins de vie et de malice, règnent en maître sur leurs deux enfants et sur tout un territoire de campagne et de forêt. Sœur Julie, qui se prétend amnésique, est bientôt envahie et possédée de nouveau par son enfance. Elle s'identifie peu à peu à une petite fille barbouillée de mûres. Bientôt sœur Julie et la petite fille ne forment plus qu'une seule et même personne, initiée très tôt aux mystères de ce monde, et maintenant lâchée chez les dames du Précieux-Sang, pour leur plus grande perte.

Anne Hébert

(Du site web : Éditions du Seuil)

Anne Hébert est née en 1916 à Sainte-Catherine de Fossambault, près de Québec, où elle a fait ses études. Après deux recueils de poèmes et un recueil de nouvelles, Le Torrent, elle publie en 1958 Les Chambres de bois, roman chaleureusement accueilli par la critique et qui lui valut le prix France-Canada. Son roman Kamouraska a obtenu le prix des Libraires en 1971. Elle reçoit cette même année le Grand Prix de Littérature française hors de France, attribué par l'Académie Royale de Belgique.
En 1976, elle obtient Le Grand Prix Littéraire du Prince Pierre de Monaco pour l'ensemble de son oeuvre.
Son roman Les Fous de Bassan a reçu le prix Fémina en 1982, L'Enfant chargé de songes le prix du Gouverneur Général en 1992.
Anne Hébert est décédée au Québec en 2000.